Angie Martinez à Guiyang, Province du Guizhou, Chine

Angie Martinez est étudiante en master tourisme à l’UPVD – Antenne de Mende. En 2012, elle décida de partir pour trois mois dans la province du Guizhou, en Chine. Revenons aujourd’hui sur son expérience.

Angie Martinez, étudiante partie en Chine.

C’est en licence qu’elle a été informée du partenariat entre l’UPVD et l’Université de Guiyang, alors qu’elle rêvait de partir en Chine, fascinée par sa culture. « J’ai immédiatement sauté sur l’occasion », nous rapporte-t-elle. Elle y vit également l’opportunité d’approfondir son niveau de chinois.

« Après deux ans de chinois en BTS, mon niveau était encore très basique et mon vocabulaire très pauvre ! »

Afin de pouvoir assurer un minimum de conversation en Chine, elle suivit des cours de soutien organisés par l’UPVD, avec d’autres étudiants bénéficiant du partenariat.

Formalités

En ce qui concerne les formalités, elle n’a rencontré « aucune difficulté majeure ». Les pièces à fournir étaient peu nombreuses. Il a fallu qu’elle renouvelle son passeport et qu’elle réserve ses billets.

Une astuce pour le visa :

« faire la démarche dans une agence de voyage mendoise pour éviter le déplacement dans une grande ville »

Afin de pouvoir financer son séjour, elle fit une demande de bourse de mobilité internationale qu’elle obtint.

L’arrivée à Guiyang

Les étudiants furent accueillis à l’aéroport de Guiyang par un professeur et quelques élèves étudiant le français.

Durant trois mois, Angie fut hébergée gratuitement dans la résidence des étudiants étrangers située dans l’Université. En semaine, les français suivaient des cours entre eux, en chinois, adaptés à leur niveau.

Au programme : de la grammaire, de l’expression orale, du tourisme, des cours de tradition et d’expression écrite, répartis sur 20 heures hebdomadaires.

« En 3 mois, j’ai progressé bien plus qu’en trois ans de cours de chinois »

Le weekend, les étudiants chinois, « très accueillants », faisaient visiter leur province aux français. L’Université a également organisé des sorties, dont une excursion de plusieurs jours dans la province de Yunnan.

Une anecdote ?

« Il y a très peu d’étrangers occidentaux, ainsi on suscitait souvent la curiosité. Certains venaient nous demander de prendre des photos avec eux, […] des gens venaient vers nous pour essayer de discuter. J’ai vraiment été touchée par la simplicité des échanges et par la gentillesse de certaines personnes. »

Pour Angie, ce fut un« un séjour inoubliable ». Serez-vous prêts à sauter le pas ?